A propos

Compétences de l’encadrement intermédiaire dans le secteur du bâtiment en Europe : Adaptation des parcours de formation à l’évolution des besoins des entreprises
Contrat n° : 2015-1-FR01-KA202-015054

À l’origine du projet, plusieurs enquêtes menées par des structures d’observation des métiers de la construction en France, Allemagne, Belgique, Espagne, Italie, Pologne, Portugal et Royaume-Uni) ont démontré une inadéquation entre les attentes des entreprises et la nature des formations destinées aux personnel d’encadrement intermédiaire sur chantier. En outre, les analyses ont démontré des difficultés de recrutement des chefs d’équipe et des chefs de chantier, non à cause de la pénurie de la main d’œuvre en général, mais souvent faute de formations suffisamment adaptées à l’évolution de ces fonctions.

C’est pourquoi les partenaires ont revu, actualisé et expérimenté des parcours de formation concernés, afin qu’ils correspondent davantage à l’évolution des normes, des organisations et des modes opératoires sur chantier, conformément aux souhaits du monde économique et en relation avec le profil des candidats disponibles pour être chef de chantier ou chef d’équipe.

Neuf organismes ont participé au projet :

  • Huit structures de formation aux métiers de la construction (quatre réseaux nationaux : CCCA-BTP [FR] – coordonateur, FLC [ES], Formedil [IT], Cenfic [PT], trois réseaux régionaux : IFAPME [BE], BZB [DE] et FLC Asturias [ES] et un centre local Warrington Collegiate [UK],
  • Un organisme de recherche, spécialisé en ingénierie de formation et en validation des résultats d’apprentissage (IBE [PL]).

Les partenaires ont réalisé les productions suivantes :

  • identification des compétences transversales des chefs d’équipe et des chefs de chantier et souhaitées par les entreprises et leur mise en adéquation avec l’offre de formation disponible,
  • formulation des contenus de la formation pour des chefs d’équipe et des chefs de chantier, regroupés en neuf blocs thématiques et quarante-trois unités d’apprentissage (avec les critères d’évaluation) pouvant être regroupées en blocs de formation plus conséquents,
  • précision des méthodes et outils de formation adaptés aux objectifs et contenus de formation visés, dans l’esprit d’individualisation des processus de formation et d’accompagnement des apprenants,
  • conception et expérimentation en grandeur nature d’un modèle transnational pour la validation, la reconnaissance et la transparence des acquis des apprentissages issus des parcours de formation conçus et mis en œuvre par chaque partenaire.

Ces productions principales ont été accompagnées de nombreuses productions auxiliaires : rapports d’étape, analyses nationales et outils méthodologiques.

Par ailleurs, les partenaires ont organisé :

  • huit séminaires de diffusion des résultats dédiés spécifiquement au projet qui ont permis de réunir des professionnels de la formation, des représentants des partenaires sociaux, des chercheurs, des institutionnels et des représentants d’entreprise,
  • des actions de communication lors des réunions et séminaires non spécifiques au projet, mais concernant ses publics-cibles (conseils d’administration d’organismes de formation partenaires, journées professionnelles, foires et salons dédiés à l’orientation professionnelle, réunions techniques concernant d’autres projets de partenariat pour les compétences),
  • des publications (principalement électroniques) sur leurs sites web, ainsi que sur constructyvet.eu sur la vie du projet et sur les productions disponibles.

Les productions communes sont déclinables pour être adaptées aux contextes et objectifs particuliers de chaque partenaire, en termes de contenus, de méthodes pédagogiques et de moyens d’évaluation. Il s’agit de proposer un modèle permettant à chaque organisme de prendre du recul par rapport à ses références nationales, d’intégrer les bonnes pratiques et d’en sélectionner celles qui peuvent être les plus utiles.

Chiffres-clés :

  • Entretiens réalisés en entreprise : 112
  • Unités d’apprentissage conçues : 43
  • Sessions expérimentales mises en œuvre : 59
  • Participants aux actions de formation expérimentales : 782
  • Nombre d’Infodays : 13
  • Participants aux Infodays : 286
À partir d’une analyse pragmatique et transnationale des besoins en compétences surtout transversales des chefs d’équipe et les chefs de chantier exprimées par les entreprises dans les pays du partenariat, les objectifs du projet sont :
  • adaptation commune d’un échantillon représentatif des formations aux attentes exprimées par les entreprises, ainsi qu’une création d’un dispositif d’accompagnement des apprenants dans le cadre des parcours individualisés, pour favoriser l’employabilité plus immédiate, y compris dans une dimension transnationale,
  • identification et affinement, en commun, des méthodes et outils pédagogiques adaptés aux parcours ajustés, avec l’accent mis sur la modularisation des parcours, l’individualisation des processus de formation et l’accompagnement des apprenants,
  • une proposition d’un modèle transnational pour la validation, la reconnaissance et la transparence des acquis des apprentissages issus des parcours de formation ajustés.
Les analyses préalables menées par les partenaires du projet ont démontré des difficultés de recrutement des chefs d’équipe et des chefs de chantier, non à cause de la pénurie de la main d’œuvre en général, mais souvent faute de formations suffisamment adaptées à l’évolution de ces fonctions. C’est pourquoi les partenaires proposent un projet qui s’adresse aussi bien aux entreprises qu’aux personnes qui recherchent :
  •  une formation donnant accès à une fonction facilitant une insertion socio-économique durable, comme c’est le cas des chefs d’équipe et des chefs de chantier,
  • une reconversion professionnelle, • une promotion professionnelle.   Ainsi, le projet s’inscrit dans la stratégie « Éducation et Formation 2020 », en facilitant en même temps :
  • le rapprochement entre les systèmes de formation et les entreprises, d’autant plus que les formations se déroulant en alternance seront privilégiées,
  • la compétitivité des entreprises, grâce à une meilleure formation des collaborateurs dont elles ont besoin au niveau de l’encadrement intermédiaire, ainsi que l’insertion socio-économique des jeunes qui sont à la recherche d’une perspective professionnelle,
  • l’employabilité et la mobilité des apprenants.
Le partenariat a été construit pour être à la fois professionnel et complémentaire, réunissant à la fois des organisations issues du secteur de la construction que des institutions ou acteurs de la formation professionnelle multisectoriels. Il comprend les organismes dont le profil est le suivant :
  • • des institutions paritaires nationales qui pilotent la formation professionnelle aux métiers de la construction, aussi bien initiale que continue, y compris réorientation professionnelle des publics en difficulté d’insertion économique et sociale; elles sont conventionnées soit avec des ministères de l’éducation nationale, soit avec des ministères du travail, soit avec des organismes nationaux ou régionaux de certification professionnelle,
  • un centre national spécialisé en recherche pédagogique transversale, en relation avec des partenaires institutionnels et universitaires, mandaté par la Commission européenne pour implanter les recommandations communautaires telles qu’EQF, ECVET et EQAVET,
  • des centres de formation professionnelle reconnus qui sont à la fois des réseaux régionaux que locaux.

Il s’agit d’un consortium important pour mener à bien un projet fiable au niveau de la variété des contextes et des situations d’apprentissage susceptibles de conduire aux fonctions de chefs d’équipe et de chefs de chantier. Les partenaires prévoient une stratégie de communication globale et résolument tournée aussi bien vers leurs propres réseaux et leur secteur professionnel que vers l’extérieur, étant donné que les productions conçues pour être transférables à d’autres formations, à d’autres secteurs et à d’autres pays.

Téléchargez les pièces jointes
Presentation detaille
Le partenariat réunit :
CCCA-BTP
France
BZB
Allemagne
FORMEDIL
Italie
CENFIC
Portugal
INSTYTUT BADAN EDUKACYJNYCH,
Plogne
FLC ASTURIAS,
Espagne
IFAPME
Belgique
Warrington Collegiate
Royaume-Uni